Historique

L’histoire du Lactarium d’Ile de France

Campagne Rue LactariumEn 1947, à l’initiative du professeur Lelong, est créé le premier lactarium de France.
Implanté à l’Institut de Puériculture de Paris, le lactarium d’Ile de France a été fondé pour répondre aux besoins croissants de la région en lait de femme.

Alors que les premières banques de lait ont vu le jour à l’étranger au début du XXème siècle (Vienne en 1908, à Boston en 1910, Erfurt en 1919), l’Ile de  France disposait jusqu’en 1947  du lait maternel recueillis par les nourrices hospitalisées avec leur enfant et dont le surplus de lactation était destiné aux prématurés et aux enfants malades.
Toutefois, en raison du coût engendré par l’hospitalisation et de la difficulté à recruter des nourrices noir et blancacceptant d’être hospitalisées pendant plusieurs mois, ces internats de nourrices ont progressivement disparus.
Ainsi, pour satisfaire les besoins des hôpitaux, l’Ile de France s’est inspiré des modèles existant à l’étranger qui consistaient à collecter au domicile des donneuses le lait pour ensuite le pasteuriser, le contrôler puis le redistribuer aux services hospitaliers.

A l’origine, les donneuses volontaires étaient rémunérées en fonction du volume de lait recueilli. Depuis les années 1980, comme pour le sang, le don de lait est devenu un acte à titre gratuit.

Histoire lactarium

De 1947 à 2013, le lactarium Ile de France était situé sur le site de l’Institut de Puériculture de Paris. Suite à la liquidation judiciaire de l’Institut, les activités du Lactarium ont été reprises par l’hôpital Necker-Enfants-malades. Le lactarium a ainsi intégré le pôle mère-enfant de l’hôpital Necker depuis le 22 mai 2013.

Sans titre